Accueil
Avant 1944
Juin 1944
Bombardements
Combats
Bilan
Photos
Liens
51e Highland
St Valéry-en-Caux

 

 

Mars 2003
Mise à jour
Janvier 2005

 

 

 

L'insigne de la 51ème Highland Division

La Division .
Les forces écossaises étaient divisées en 2 groupes , celles des Highland (Hautes Terres) et celles des Lowland (Basses Terres).
La Highland Division (qui n'est pas encore la 51ème) occupait un territoire situé au nord des 
rivières  Clyde et  Forth , soit au nord d'une  ligne allant de Glasgow à Edimbourg.

Elle était composée de  :
  - 3 brigades d'infanterie .
  - 1 brigade montée ..
  - 1 corps de troupes d'appui ..
  - Le Royal Artillery .  
  - Le Royal Engineers
  - Le Royal Army Service Corps .
  - Le Royal Army Medical Corps .

 

1914 - 1918
La Highland Division arrive en France en mai 1915 , c'est là qu'elle prend le nom de 51ème Highland Division.
-  La 152ème Brigade : Seaforth et Argyll
-  La 153ème Brigade : Black Watch et Gordon
-  La 154ème Division : Lancashire

Elle participe aux combats à partir du 15 juin dans la région de Festubert, subissant de lourdes pertes.
En 1916 , c'est  la Bataille de la Somme. où elle remporte des succès (Bataille de l'Ancre).
En 1917, on la retrouve dans la Bataille de la Scarpe.

Un monument sera élevé en 1924 à Beaumont-Hamel dans la Somme. (photo ci-contre)
Sur ce monument , on peut lire , en Français :
 
" A la mémoire de ses glorieux enfants , officiers , sous-officiers et soldats de la 51ème Division, l'Ecosse a élevé ce monument sur le sol de son antique alliée"
en Gaélique :

 
"Les Amis sont bons dans la Bataille"
en Anglais :
  
 
" In lasting remembrance of all ranks of the 51e Highland Division who gave lives in the War of 1914-1918 ans 1939-1945.
     This monument is dedicated  -  13 july 1958 "

Mémorial de la 51ème Division à Beaumont-Hamel

 

1939-1940
La Division débarque au Havre en janvier 1940 et prend position à la frontière belge. Elle est ensuite dirigée vers Metz (ligne Maginot). Le 10 mai, les Allemands avancent en Belgique puis sur Sedan et se retournent vers le nord dans le but d'encercler les forces alliées.
Le 51ème Division résiste jusqu'au 15 mai avant de se retirer vers la ligne Maginot puis vers l'ouest. Mais elle est séparée du reste des forces alliées par suite de l'avance allemande jusqu'à l'estuaire de la Somme.
Elle prend position sur un front de 26 km partant de St Valéry-sur-Somme vers l'intérieur des terres. Les 4 et 5 juin, les combats sont engagés avec des pertes importantes. La Division recule, dans un premier temps, au nord de la Bresle pour ensuite se retrancher derrière la rivière , faisant alors sauter les ponts. La 52ème Division, qui a débarqué en Bretagne arrive en renfort.
Les 8 et 9 juin, la 51ème Division entame la retraite tout en livrant combat.
Le 9 juin, les Allemands sont à Rouen. La route du Havre est donc coupée, rendant toute retraite impossible. 

 La 51ème Division est encerclée. Le seul port pour un embarquement éventuel reste St Valéry-en-Caux. Les Allemands occupent la falaise d'aval (ouest) qui Cliquer sur la la photo
( Coll. J.Delamare )
.surplombe le port.     (Voir le plan de St Valéry-en-Caux) . La ville subit d'incessants bombardements. Le Major-Général Fortune envisage de reprendre la falaise d'aval pour tenter l'évacuation mais renonce à ce plan . Il n'est d'autre solution que de se rendre. Les Français ayant cessé le combat , il sont suivis en cela par les Ecossais qui se rendent le 12 juin au matin. Certains éléments isolés poursuivent le combat . Une partie de la 51ème Division (ArkForce) ayant réussi à gagner Rouen puis Le Havre avant l'arrivée des Allemands parviendra à embarquer . (cela représentait un peu moins de la moitié de l'effectif de la Division).
C'est à partir de ce groupe que sera reformée la 51ème Highland Division qui combattra en Afrique puis en France en 1944 . . .
Les prisonniers seront dirigés, à pied, vers la Hollande d'abord d'où ils seront transportés vers l'Allemagne . Certains s'évaderont de la colonne et, gagneront la zone libre avant de rentrer en Angleterre.

 

1940 - 1945
Fin 1940 , la 51ème Highland Division est reconstituée en Ecosse.
Août 1942 : campagne d'Egypte . Bataille d'Alam Halfa .
Octobre 1942 : bataille d'El Alamein . Entrée dans Tripoli.
Pour la Division , les combats se poursuivent en Tunisie . Après une période de repos , elle débarque en Sicile . Elle subit de lourdes pertes . Un monument commémoratif est élevé à Sfero.
Fin 1943 : après une période de repos , la Division embarque à destination de l'Angleterre.
Du 6 au 13 juin 1944 , la Highland Division débarque en Normandie et combat dans la région de Caen.
Au mois de juillet , le Général Charles Bullen-Smith est remplacé par le  Général Thomas Rennie , celui-là même qui commandait la Division en juin 1940, il avait été fait prisonnier mais s'était évadé ...
De Falaise la Division prend Lisieux et se lance à la poursuite des Allemands en retraite vers  la Seine.
Le Général montgommery lui donne pour mission de libérer . . . St valéry-en-Caux . Après la prise du Havre , à laquelle elle participe , les 152ème et 153ème Brigades se dirigent vers l'est . La 154ème Brigade , prend part à la prise de Dunkerque (septembre -Octobre)  , se dirige vers la Hollande et rejoint le reste de la Division.
Après la bataille des Ardennes , le 1th Black Watch entre en Allemagne. . Les 7th Black Watch et 7th Argyll passent le Rhin.
Le Général Rennie (photo) commandant de la Division est tué. C'est le Major-Général Gordon Mac Millan qui le remplace.
Avril 1945 : l'avance se poursuit vers le nord de l'Allemagne et les ports de la Mer du Nord
7 mai 1945 : c'est la fin des combats pour la 51ème Highland Division qui restera en Allemagne jusqu'en 1946 où elle sera dissoute en 1948. pour être de nouveau reformée en 1967.

D'après l'ouvrage de  Stephen Wood et Ernest Reach (Ed. Bertout - Luneray )
Documentation photo graphique sur St Valéry-en-Caux : J . Delamare